Pierre-François Blanchard, Pianiste et Compositeur.

 

Né en 1981 à Nantes, il étudie pendant dix ans le piano classique, avant de se diriger vers le jazz et les musiques improvisées.

 

C'est en tant que jazzman qu'il démarre sa vie professionnelle, jouant dans les festivals et sur les scènes  de la région Ouest avec ses formations (La Belle Vie Trio, Lazuli Quartet,...). En même temps, il se forme au CNR de Saint-Nazaire et obtient le DEM, puis le D.E de Jazz. 

 

En 2004, Il est sollicité pour composer et diriger la musique de « Marat- Sade » et « Dom Juan » au sein de la Cie du Théâtre Icare, dirigée par Cristophe Rouxel. 

Il développe à cette occasion un intérêt pour la musique de théâtre qui ne se démentira pas : il compose la musique d’ « Octavie" avec la Cie Le Ministère De l’Amour, puis « L’Autri-Chienne », « Animitas » et « La Boîte Noire » pour la comédienne Daniela Molina et la Cie Panthéâtre. 

 

Pianiste de jazz féru d’improvisation libre, il part étudier au Conservatoire Royal De La Haye en 2007. Ce sera un voyage initiatique et pianistique décisif. Il étudie l'instrument  avec Jasper Soffers, le contrepoint avec Karst De Jong, et obtient un Master en piano jazz.

 

Il créé le quartet Azure (2008-2012) qui joue dans de nombreux festivals en Hollande, ainsi qu’en Amérique latine.

Il est à la même période finaliste de YPF jazz compétition (2009) et demi-finaliste de Martial Solal Compétition (2010).

 

En 2006 il crée le boNObo-trio qui collabore avec la confrérie marocaine Aïssawa puis avec Médéric Collignon (album « toGEther » en 2012, label Neuklang). Le groupe est finaliste du Tremplin Jazz à la Défense en 2012.

 

Il collabore par ailleurs avec Panthéâtre, une compagnie dirigée par Linda Wise et Enrique Pardo. Dans ce contexte international de création et d'études vocales et théâtrales, il enseigne l'improvisation et s'associe en tant que pianiste et compositeur à plusieurs productions. Il développe ses recherches autour d'une pratique de l’improvisation libre au piano utilisée comme moyen d’enseigner la performance vocale. 

 

En 2012, il devient le pianiste de Pierre Barouh, renouant avec son goût pour l’accompagnement de la chanson. Il est co-directeur musical de la soirée des 50 ans de Saravah au Trianon en décembre 2016.

 

Il participe au Salon Idéal depuis 2015, concept imaginé par Arièle Butaux, où musiciens de tout bords se rencontrent pour fusionner, expérimenter librement et sans frontières. Il collabore avec Thomas Savy, Guillaume de Chassy, Frédéric Vaysse-Knitter, Noëmi Waysfeld, le Quatuor Zaïde,…

 

En 2016, il rejoint Raphaël Imbert sur le projet "Music Is My Home", puis  enregistre "Music Is My Hope" (choc Jazzmag) lauréat « Album Inclassable » aux Victoires du jazz 2018. 

 

Il travaille depuis plusieurs années aux côtés de la chanteuse Marion Rampal, en duo, et dans le trio de cette dernière -avec Anne Paceo- : Main Blue. Le disque éponyme, sorti en janvier 2017 chez e-motive records est salué par la critique.


Il accompagne Archie Shepp depuis octobre 2017 au sein de son quartet, du projet en hommage à Sydney Bechet en juin 2018, et plus récemment sur le projet « Art Songs & Spirituals » joué Barbican Theater au London Jazz Festival en novembre 2018.